Temples d' Abou Simbel

Abou Simbel est le plus au sud des monuments antiques visitables en Egypte.

Même si les conditions sont loin d'être idéales (voyage en car avant l'aurore ou navette aérienne laissant peu de temps sur place), la visite d' Abou Simbel n'est à manquer sous aucun pretexte.

Les passionnés qui n'en sont plus à leur premier voyage choisiront de passer une nuit dans le village d' Abou Simbel, ou feront la croisière sur le Lac Nasser.

Je vous présente quelques images de l'arrivée en bateau, en guise de hors d'oeuvre avant la dégustation de ma petite centaine de photographies des temples.

Les temples, au pluriel, car il y a bien 2 sanctuaires différents à Abou Simbel, n'en déplaise à bien des brochures touristiques...

L'arrivée en bateau est un beau moment, même si les grillages cassent un peu le rêve.

 

Le petit temple d'Ibshek, dédié à Hathor et Nefertari.

Le grand temple de Meha, dédié à Horus et Ramsès II.

Je vous propose aussi le premier rayon du soleil dans le sanctuaire du grand temple.

Pour continuer un peu avec Abou Simbel, vous pouvez visiter le musée d'Assouan qui contient quelques pièces en provenant.

Références (valables pour l'ensemble des pages sur Abou Simbel)


"Porter and Moss" numéro 7.
"Le secret des temples de la Nubie", de Christiane Desroches Noblecourt.
"Amours et fureurs de la lointaine", de Christiane Desroches Noblecourt.
Cycle de conférences d'Isabelle Franco, Chatou, 2002-2003.
"Abou Simbel à la gloire de Ramsès", Madeleine Peters-Desteract.

 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.