Abydos, temple de Sethi, complexe d'Osiris

Le fond de la chapelle d'Osiris donne sur le "complexe d'Osiris", constitué d'une première grande salle, parfois appelée "salle des mystères", qui donne elle-même sur d'autres salles.

Les conditions photographiques sont un peu difficiles, les scènes sont complexes mais très intéressantes du point de vue de la pensée religieuse.

Pour aller directement aux 3 petites chapelles, où se trouvent sans hésitation les plus belles scènes du temple, c'est  ici.
 
 

La salle des mystères

Le roi aidé d'Isis oint le fétiche d'Osiris, un pieu à tête humaine avec une grande perruque et 2 plumes (dont on devine la base).
Il s'agit en fait d'une représentation de la boite contenant la tête d'Osiris.
Suite au démembrement d'Osiris par son frère Seth, Isis et Nephthys se sont mises en quête des morceaux du corps. 
Elles ont retrouvé la tête à Abydos.

Outre son aspect symbolique, ce démembrement permet à chaque grande ville de revendiquer un morceau d'Osiris et donc de s'associer au culte de ce dieu.

Erection du pilier Djed par Sethi aidé d'Isis. 
Le pilier Djed est un symbole osirien, il représente sa colonne vertébrale. 
Ici, il porte des symboles solaires (disque et rémiges de faucon). 
Il y a donc fusion Osiris/Rê.
Le pilier Djed est maintenant en pleine forme, debout, habillé. 
Tentative d'explication de la scène : Le pilier Djed fait allusion au démembrement d'Osiris et à sa reconstitution par Isis. 
Les rémiges de faucon représentent le rayonnement solaire. 
Ce rayonnement s'éloigne du soleil et constitue donc en quelque sorte un démembrement du soleil. 
Ce cycle perpétuel séparation/démembrement puis réunification est caractéristique de la conception egyptienne de la création du monde qui n'a pas lieu une fois mais se reproduit indéfiniment. 
Sethi offre un pain pyramidal au sceptre Sekhem (représentant Thot) et à l'emblème d'Horus. 
2 petits rois aident à stabiliser le sceptre et l'enseigne.
Les yeux et le sourire du Sekhem.
L'ibis, un autre emblème de Thot.
Offrande de nourriture à Ark-sepf  et Ounti/Wenti. 
Je ne sais absolument rien d'eux...
Le roi offre une statuette de Maat à un faucon, sur un tombeau, dans un naos, sur un traineau ! 
Porter et Moss identifient le faucon à Horus. 
J'ai un doute, voire plusieurs :
- Les hiéroglyphes (que je ne sais pas lire) ne représentent pas le classique faucon identifiant Horus.
- Le "naos" porte les cartouches de Sethi.
- Pourquoi un tombeau ?
Une représentation assez similaire, un peu plus loin.
Le roi ouvre le naos dans lequel se trouve un faucon portant le pschent et un collier. 
"Horakhty roi des 2 terres" ?
Le "naos" porte les cartouches de Sethi et un motif constitué de signes Ankh et Djed. Je me demande s'il ne s'agit pas plus d'un catafalque que d'un reliquaire. 
Le faucon serait alors une représentation du roi Sethi défunt : l'Horus Sethi, l'Osiris Sethi ?
Cette scène se trouve en fait entre les 2 scènes précédentes. 
Offrande de vases à vin (irp) appelés vases Nou à Ir-Renf-zesef. 
Irrenefdjesef, "Celui qui crée son nom lui-même", pourrait être une forme du démiurge. 
Il apparait dans plusieurs livres funéraires et semble avoir un role de veilleur auprès du mort.
A mettre en relation avec le faucon-roi mort des photographies précédentes ? 
Sethi agenouillé offre de l'encens à Osiris-Andjty suivi d'Isis la grande.
Offrande à Merhy et Isis.
Merhy est une forme d'Osiris, insistant sur son role de dieu de l'agriculture, en lien avec la fécondité du sol et la germination. 
Il est représenté comme un taureau noir ou comme un homme à tête de taureau.
Offrande du pain pyramidal à Osiris enlacé par Isis la mère du dieu.
Sethi offre des bouquets de fleurs à Geb et Nout.
Offrande d'encens à Shentaït. 
Elle est représentée comme une vache couchée, avec le disque solaire entre les cornes et le symbole de Bat autour du cou.
Elle provoque la germination et est considérée comme le lieu de régéneration d'Osiris : Le lien entre les deux roles est l'Osiris végétant.
Elle peut être rapprochée d'Isis puisque toutes deux oeuvrent pour la régénération d'Osiris.
Shentait pourrait d'ailleurs signifier "la veuve".
Elle peut aussi être rapprochée d'Hathor par sa forme de vache solaire et sa fonction de gestation.
Le roi offre un vase à Osiris et une divinité que Porter et Moss désignent comme étant Maat. 
Curieux.
Il s'agit plus probablement de Séthy divinisé, même si les hiéroglyphes sont ceux de Maat et de Re-Horakhty. 
Merci à Thierry Benderitter pour son aide (voir  Mes sites préférés) .
Au registre supérieur, offrande de vin à Heqet.
Le roi ouvre le naos où se trouvent Hapy et Nephthys. 
La tête humaine de Hapy est remplacée par 2 têtes de canard.
J'ai longtemps cru que c'étaient des serpents (merci Cau).
Le hiéroglyphe du canard sert parfois à écrire le mot Hapy.

 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.