Boubastis, le musée en plein air

La visite commence par le musée en plein air, inauguré en 2003 et présentant une cinquantaine de pièces provenant de Tanis, Boubastis, Qantir et Avaris.
Chaque objet est placé sur un piedestal.

Bon, parfois, c'est manqué.

Doit y avoir du vent dans le Delta.

 
Un peu de romantisme dans un monde de brutes.
Ka royal.
Ramsès II.
 
Pilier avec les cartouches de Ramsès II.
Tête royale.

Bastet la maitresse de Boubastis.

Frise d'uraeus.

Statue cassée.

Je parierais bien pour une tête de faucon, sans garantie.

 

Cercueils.

Le bois est creusé en forme de corps.

 
Cuves de sarcophages ?

Probablement une corniche.

Les motifs rappellent plus la Grêce que l'Egypte.

Je ne sais pas ce que c'est.

Le rectangle peut servir à une cale pour assembler la pierre avec une autre.

Mais le triangle arrondi ?

Sema-Taouy.

Cartouche de Ramsès.

On retrouve le même au verso.

Morceau de colonne ?
Une grande cuve.

Un peu à l'écart se trouve le clou du spectacle, une statue colossale en granit rose d'une reine de Ramsès 2, peut-être Meritamon.

Faisons-le tour...

 
 
 
 
 

Sceptre floral, typique des reines.

Lourde perruque avec ailes de vautour et modius tronqué.

 

Passons maintenant à la visite des ruines de Boubastis.

 

Références (valables pour toutes mes pages sur Boubastis)


Toutankhamon Magazine numéro 14, "les trésors cachés des petits musées d'Egypte", par François Gourdon.
Dossiers d'Archéologie n° 213 "L'Egypte du Delta, les capitales du Nord"
L'Egypte restituée, tome 3, Sydney Aufrère, Jean-Claude Golvin.

 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.