Croisière Nil insolite

En Mars 2007, j'ai eu la chance de participer à une "première" : une croisière sur le Nil, sur un petit remorqueur.

L'Anubis 3 est un bateau à moteur d'une quinzaine de mètres, ayant fait un première carrière de ferry (bac pour traverser le Nil), puis une seconde (toujours en cours) d'accompagnateur et au besoin remorqueur de felouques.
Il a été récemment réaménagé afin de pouvoir effectuer la croisière seul...

 
 
 
... ou presque.
Pour d'obscures raisons administratives, notre bateau a été doté d'une ... felouque accompagnatrice : beau renversement des rôles.

Un tel bateau garde la plupart des avantages des felouques, tout en atténuant les inconvénients.
Avantage : des paysages superbes, et pas seulement sur le fleuve.

Avantage : notre petit groupe a largement usé de la totale liberté d'arrêt (y compris la nuit), accordée entre Esna et Assouan. Nous avons rajouté nos propres visites au programme-type proposé par la société organisatrice "les gréements du Nil".

L'un des membres d'équipage, assumant le rôle d'accompagnateur, nous a déchargés des problèmes de logistique : bonne connaissance de la zone, réservation de taxis locaux et discussions sur place pour trouver les sites les moins connus.

Ci-dessous, vue prise à Daraw depuis un grand taxi "baladi" : on voit un "toc-toc", petit engin à 3 roues se pilotant sans permis et rencontrant un grand succès comme petit taxi.

Beaucoup de flexibilité donc, pendant la croisière et même avant, puisqu'un convoi spécial nous a été reservé, afin de rajouter des visites pendant le transfert Louxor-Esna.

Nous avons ainsi vu (convoi + croisière) :

Tod
Moalla
Esna

Zarnikh
El Kab
El Kola
Kom el Ahmar (Hierakonpolis)

El Serag
Edfou
El Hoch
Wadi el Schott
Djebel Silsileh

Ras Ras
Kom Ombo
Daraw
Koubaniya

 
Une palissade : les tiges végétales qui dépassent correspondraient aux motifs antiques des "Khekherou".

Le remorqueur, n'étant pas tributaire du vent, nous a probablement permis de visiter plus et plus longtemps qu'avec une felouque.

Ci-dessus, une dahabiyeh manquant de vent.

Certains retorqueront que la felouque a autrement plus de charme. C'est vrai. A chacun de se déterminer en fonction de ses pôles d'interet.

Un sandal, pour continuer la collection des bateaux à voiles.
 
L'aménagement du remorqueur offre un confort tout à fait acceptable : en bas, wc/douche et salle à manger.

Au dessus, le "pont supérieur" sert de chambre à coucher pour la nuit. Il peut aussi faire salon/solarium la journée.

Nous avons pour notre part préféré passer le plus clair de notre temps en bas, réservant le haut au sommeil.

Enfin, au sommeil nocturne ;-)

 

Ici, votre serviteur est en pleine reflexion à propos du programme de visites.

 

Ce qui démontre le confort de l'aménagement ...


Pour dormir, de grandes tentures sont déployées afin de préserver un minimum d'intimité et de protéger du vent.

Dans ce dortoir improvisé, de bons matelas sont disposés sur le sol.

Les duvets fournis complètent le dispositif.

Deux conseils :
- prendre un bonnet (type bonnet de ski),
- trouver un anti-moustiques puissant et adapté aux insectes autochtones (nous pouvons fournir une liste de quelques marques ne repoussant absolument pas les moustiques locaux ;-).

Autre point fort, les repas : Sara et Mahmoud, les responsables des gréements du Nil, tiennent un restaurant à Louxor.
Nous avons ainsi eu des plats concoctés par un vrai cuistot.

Cette croisière devrait interesser les amateurs d'égyptologie, comme les amoureux de l'Egypte.

 

Pas besoin d'être un grand baroudeur pour connaitre le délicieux sentiment de sortir des sentiers battus.

Site web des organisateurs de la croisière : Les Gréements du Nil.


 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.