Edfou

Le mammisi,  Bes. 
Les 7 Hathor, une par pilier, fêtent l'arrivée de l'enfant dieu. 
Le premier pylône du temple le mieux conservé d'Egypte.
Sur ce môle, on note la présence du dieu Sopdou, regardant la classique scène de massacre des ennemis. 
Rentrons à l'intérieur du temple.
Le roi danse. 
Exécution d'ennemis. 
Ici les ennemis sont maintenus dans une sorte de rectangle, peut-être un "lac de feu" ? 
Une offrande, mais de quoi ? 
C'est le signe S10 (mDH), peut-être une sorte de bandeau ? 
Le maître des lieux, l'Horus d'Edfou. 
Rite de fondation, "verser le sable" mais, ici, le sable est remplacé par des pièces d'or. 
Il parait que la coutume de jeter de la monnaie dans les fondations des batiments est restée. 
Erection d'obélisques. 
Est-ce Noun ? Ou Nout ? Ou Nefertoum ? 
Dans la ouabet, le personnage derrière tient-il des lacets ? Où s'agit-il de crosses ? 
Encore une que j'ai bien du mal à identifier. Hatméhyt ? 
Le roi offre un arc et des flêches à Horus et à une déesse à tête de faucon. 
C'est Biket, une forme d'Hathor.
Dans la salle dite "laboratoire", le sphinx tient une fiole de parfum. 
Lier les ennemis. 
Des emblèmes, dont un scarabée ailé, portés par des signes Ankh et Ouas. 
Soulever le ciel.
Massacrer les ennemis devant Horus.
En bas, le roi et la reine consacrent une grande offrande.
Une des scènes de la montée royale, Nekhbet et Ouadjet couronnent le pharaon.
Symboliquement, le contact des mains permet le passage de l'influx divin.
Sur cette scène particulièrement, les veines dilatées des seins suggèrent un allaitement.
Or l'allaitement par une déesse est aussi une manière de donner une parcelle de divin au roi.
Mur derrière le sanctuaire.
Une élection avait lieu chaque année pour désigner le faucon représentant Horus.
Le faucon et Horus sont chacun portés par un lion.
 Une manière de figurer une procession ?
Le combat d'Horus et Seth.
 Le roi et Horus (aidé de sa mère Isis) harponnent un hippopotame, animal séthien.
Une succession d'Horus en barque...
...harponnant un hippopotame.
Seuls changent les acolytes sur la barque.
Gros plan sur l'animal.
Harsiésis, Isis la grande et Thot sacrifient des ennemis.
Sous l'oeil d'Horakhty (dans la barque à droite), d'Isis et Osiris (à gauche), un ennemi est harponné.

 Les exécuteurs sont Harsiésis (à gauche) et une troisième forme d'Horus.
Une variante...
... la barque a une voile.
Autre variante, les hippopotames sont remplacés par des crocodiles.

Cette bestiole (un hippopotame ?) me semble beaucoup plus menaçante que les précédentes.

Heureusement pour le personnage osiriforme, elle est maitrisée par celui qui la chevauche.

Une curiosité : le mot "ounnefer", un qualificatif d 'Osiris, est marqué dans un cartouche.

La signification de cette scène m'échappe...

Sacrifice d'une gazelle (animal séthien) devant Horus.
Chasse au filet dans les marais.
On attrape des oiseaux, des mammifères...
...mais aussi des ennemis. 

Références


Guide Bleu Egypte, chez Hachette.
Forum de ddchampo, pour l'identification de Biket.

 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.