El Kab, la tombe de Setaou

Le défunt enlacé par sa femme. 
Il respire le parfum d'un lotus bleu.
Ces gestes sont une invitation à l'amour et à la régénération du défunt.
Les mêmes objets que chez Paheri. Braséros ?

 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.