La tombe de Ramose

Des marches conduisent à la cour.
A gauche, cette scène fait partie du porche menant à une autre tombe, TT331.

Le banquet funéraire


Les scènes sont sculptées sur des plaques de calcaire.

Les invités au banquet : May et Ouerel.

 

Les parents de Ramose, Neby et Apouya.
Un autre gros plan, pour admirer la finesse des reliefs.
Un bouquet de lotus, une botte de poireaux, une patte de taureau, des pains, un poisson, des vases. 

Le cortège funéraire


Ce mur est peint et non sculpté.
L'exception qui confirme la rêgle ...
Le cortège se dirige vers la tombe, en allant de gauche à droite. 
En haut, le coffre à canopes. Il est représenté sur une barque, entouré par Isis et Nephthys.
L'ensemble est posé sur un traineau.

En bas, un homme semble porter une main !
Peut-être le symbole des faux doigts qui recouvrent la momie du défunt. Bien qu'au stade de cette procession, ces faux doigts doivent déjà être en place.

En bas, le matériel destiné à la tombe : des jarres, une palette de scribe, une chaise, 4 coffres, un lit, une peau de panthère, un éventail, des canards, des lotus et des papyrus.

En haut, le catafalque contenant le sarcophage, lui aussi en forme de barque, tiré sur un traineau, avec Isis et Nephthys.

Pleureuses.
En haut, le "tekenou", dont l'utilisation n'est pas clairement établie.
Peut-être le receptacle pour contenir les "humeurs" s'échappant du cadavre lors du processus de momification.
Sur 3 photographies .
En haut, 4 boeufs. 
En bas, des boites portées sur des balanciers ...
... des fleurs, un encensoir, un vase à libation puis un deuxième groupe de pleureuses... 
... et enfin des porteuses d'offrandes.
Des pleureuses font le geste de s'asperger la tête de sable (ou de terre).
Ce geste se retrouve souvent dans l'iconographie d'Isis. 
Il parait que les femmes égyptiennes actuelles le pratiquent toujours.
Arrivée à la tombe derrière laquelle se tient la déesse de l'Ouest (Imentet, une forme d'Hathor). 
La scène d'ouverture de la bouche et celles derrière Imentet sont très abimées. 
Ces reliefs sont parmi les plus beaux réalisés par les Egyptiens de l'antiquité.
Le travail est paradoxalement d'autant plus mis en valeur que les reliefs sont inachevés.
La peinture ne cache donc pas l'habilité du sculpteur.

Le mur du fond


Ramose devant Amenhotep IV et Maat.
Ici, le style est encore parfaitement académique, ce qui n'est plus le cas de la scène suivante.
Amenhotep IV à la fenêtre d'apparition.
Sous les rayons bienfaisants d'Aton, il remet l'or de l'honneur à Ramose.
Nefertiti est présente derrière Akhenaton.
Voir les représentations du palais en haut.
Les cartouches sont martelés, y compris celui de Nefertiti. 
Exceptions, certaines mentions du nom "Amenhotep".
Scène inachevée, des notables égyptiens et des représentants des pays étrangers rendent hommage à Amenophis IV.
Le personnage à gauche est peut-être Ramose, jouant le role d'intermédiaire entre le roi et les autres.
Devant, un "asiatique" et un Nubien.
Derrière, un Lybien et un Nubien.
Les Nubiens sont reconnaissables à leurs scarifications.

La purification


2 hommes purifient la statue de Ramose.
Ramose porte le tablier de vizir et un collier en forme de coeur.
Il a aussi un baton long, signe de son haut rang ainsi qu'un objet ressemblant à une grande clé (?).

Porteurs d'offrandes


 Des canards, des lotus, diverses baies, des oignons.
Gros plan sur le premier. 
L'objet dans sa main gauche est assez curieux.
Puis gros plan sur les deux autres.
Des papyrus, des canards pendus à une sorte de meuble.
Le premier porte peut-être aussi des calames.
Ramose assis tient un sceptre sekhem. 
Sa femme Meryet-Ptah est derrière lui. 
Trois jeunes filles jouent du sistre et offrent un collier menat.
Encore des canards, tenus par les ailes cette fois, un taureau, des lotus.
Des vases contenant des substances magiques.
Un vase et un linge ?

Références

La Vallée des Rois, éditions Gründ, avec une inversion des légendes May/Ouerel <-> Neby/Apouya ...
Nouveau dictionnaire de mythologie égyptienne, d'Isabelle Franco.


 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.