Madrid, le musée archéologique

Museo Archeologico Nacional (MAN).
Le musée a été fondé en 1857 par Isabelle II, pour abriter des collections jusque là dispersées.
 
Lors de mon passage, en septembre 2004, le musée accueillait une exposition temporaire consacrée à la tombe de Touthmosis III, "les heures obscures du soleil".
Une reproduction grandeur nature du caveau, avec le livre de l'Amdouat, était proposée.
Mais ceci est une autre histoire...
 

 
 

Les photographies prises dans les musées ont pour but de montrer la qualité des collections.
Il ne s'agit en aucun cas d'être exhaustif !

J'espère que ces présentations virtuelles
vous inciteront à faire des visites réelles.

 
 

Avant de plonger dans la collection égyptologique, je ne resiste pas au plaisir de vous montrer quelques merveilles "hors sujet".

Mosaiques romaines du 3ème siècle.
Je crois qu'elles proviennent d'une villa en Espagne.

Course de char.  

 

Livia Drusila, la seconde femme de l'empereur romain Auguste.

Ici, elle apparait probablement divinisée.

Elle provient d'une villa romaine de Paestum (Italie).  

Abordons maintenant les Ibères, avec la dame d'Elche (Alicante). 450-400 av. J.-C.

Ce buste avait probablement une utilisation funéraire : une cavité située dans le dos servait à déposer les cendres du défunt.

 

Monument funéraire de Pozo Moro (Albacete). Vers 500 av. J.-C. 

Dans cette tour était effectuée la crémation du défunt.

 

 
Et maintenant l'Egypte...
Vase globulaire portant le signe de l'eau. Nagada 2.  

Une palette en forme de tortue, période gerzéenne.

Un joli petit vase, lui aussi très ancien.

Stèle de Sedy et Herishenakht, 1ère période intermédiaire, provenant d'Heracleopolis Magna.

Ce site proche du Fayoum a été la capitale des 9ème et 10ème dynasties.

Inscription "Hotep di nisout"…  

Tombe de Satbahetep, même lieu et même époque.  
 
Une autre tombe. Remarquer l'entrave liée à la patte de l'animal.  
Un serviteur funéraire en bois de la 12ème dynastie, avant donc que l'on ne parle d'oushebti.  
 
Masque de la 21ème dynastie.  

Vase canope plus gros que d'habitude, 26ème dynastie.

Il est destiné à un taureau Mnevis.  

Statue de Nectanebo 1 ayant subi une restauration.  
Pièce représentant Ptolémée 2 et sa femme. Alexandrie.  

Tête d'un roi ptolémaique.

 

Un serpent sculpté, au-dessus d'une boite où se trouve un serpent momifié.

Cet objet servirait à garder le sarcophage du défunt.

Epoque tardive.  

Divinité "cinocefalo".  

Une stèle.

Le style est particulier. 

Un Horus en basalte de la basse époque.

Un objet funéraire dont je ne connais pas l'utilité.

Un petit récipient ?

Vases de Napata ou Meroe.  
 

Un beau cercueil

 

Une déesse déploie ses ailes et offres des signes Ankh pour protéger le défunt.

Les hiéroglyphes sont très beaux.

 

Cercueil d'Amenemhat, 11ème siècle avant Jesus-Christ, réutilisé ultérieurement.

Il a 2 couvercles et une cuve.

 

 

 

 

Le défunt face au "grand dieu qui commande dans l'Occident".

Probablement Osiris.

Il est suivi d'Isis ailée.

Les scènes sont séparés par des lignes de hiéroglyphes qui doivent renforcer leur effet protecteur.

 

En dessous, Sokar sous forme de faucon.

 

Ici, le défunt est représenté par son ba, en prière devant un bélier.

 

 

Le fétiche d'Osiris, entouré par Isis et un serpent ailé.

 

 

"Le grand dieu", probablement encore Osiris.

On voit bien sur cette scène qu'une partie du texte a été grattée, peut-être lors de la réutilisation du cercueil.

La cuve est elle aussi couverte de scènes religieuses.

Les photos suivantes détaillent quelques grandes scènes en partie basse.

Remarquez aussi les petites scènes en partie haute, formant une sorte frise, où le ba est face à des divinités momiformes.

 

 

Shou soulève Nout afin de la séparer de Geb.

Je me demande si la déesse est bien une représentation de Maât avec une tête de serpent.

Début de la scène de la pesée du coeur.

Maât conduit le défunt.

Le défunt apparait ensuite avec 2 plumes de Maât sur la tête : les choses ont l'air de se passer plutôt bien pour lui.

Le musée archéologique de Madrid présente aussi des objets égyptiens trouvés hors d'Egypte comme :
- un vase en albatre, trouvé à Torre del mar (Malaga) et probablement apporté là par les Phéniciens,
- un vase à onguent trouvé à Ibiza,
- une statuette d'Isis-Fortune trouvée à Pompei ou Herculanum.

 


 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.