Le musée du Louvre

Le musée du Louvre a été fondé en 1793.
La section égyptienne a été créée en 1826, à l'initiative de Jean-François Champollion, qui en fut le premier directeur.
Champollion obtient l'achat de la seconde collection Salt (la première est au British Museum) et de la seconde collection Drovetti (la première est à Turin), ce qui fournit un apport quantitatif et qualitatif très important.
Ensuite, la collection augmente progressivement via l'achat ou le don de collections privées et les partages de fouilles.
Le département égyptien du Louvre possède 55000 objets. Il s'agit donc d'une des plus importantes collections au monde, derrière le musée du Caire.

 
 

Les photographies prises dans les musées ont pour but de montrer la qualité des collections.
Il ne s'agit en aucun cas d'être exhaustif !

J'espère que ces présentations virtuelles
vous inciteront à faire des visites réelles.

 
 
Quelques divinités pour commencer.
Hathor, représentée sous 4 formes : la vache, la femme, la lionne, le serpent.
Shed, "le sauveur".
Bes patèque.

Un chef-d'oeuvre d'orfevrerie : la triade Osiris-Isis-Horus.

 

 

Ce pendentif ne mesure pas plus de 9 cm de hauteur.

Il date d'Osorkon II.

Autre pendentif : le dieu Herichef.

Quelques sauts dans le temps.

 

Senmout, représenté en arpenteur.

Quelques objets des salles coptes, trop souvent négligées par les visiteurs.

Ce cavalier provient d'Antinoe. Période 5ème-8ème siècles.

 

Une statuette d'envoutement féminine du 4ème siècle.

 

D'un extrême à l'autre, voici un objet de la période prédynastique.

 

C'est le célèbre couteau du Gebel el Arak.
 
Les inspirations mésopotamiennes sont très nettes.
LE scribe et son regard magnétique.

 
Cuillères à fard.
Jeune fille portant un vase.
Jeune fille cueillant des nénuphars.
Quelques animaux maintenant.
 
Chien en calcaire, d'époque ptolémaïque ou romaine.
Il proviendrait d'Assiout.
Période amarnienne, chevaux attelés à un char ...
...et veau courant dans les papyrus.
Un cochon.
Etui à Kohol tenu par un petit singe.
Ostracon : taureau.
Thot babouin veille sur le scribe royal Nebmeroutef.
Sur une petite pierre glaçurée (6 cm), des animaux musiciens : un âne harpiste et un taureau trompettiste.
 
En espérant vous avoir donné une idée de la richesse et de la variété de la collection égyptienne du musée du Louvre.
Prévoyez de longues visites...

Références

"L'Egypte ancienne au Louvre", Guillemette Andreu, Marie-Hélène Rutschowscaya, Christiane Ziegler.

 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.