La tombe de Neferrenpet

Neferrenpet est aussi appelé Kenrô.

Première salle


Un pilier djed est muni de bras soutenant le soleil. 
D'une colline sortent des seins et des bras qui soutiennent eux-aussi le soleil.
En une seule fois se retrouvent donc condensés plusieurs scènes et symboles : 
- Le pilier Djed, symbole d'Osiris (sa colonne vertébrale?) ou plus exactement symbole de sa renaissance (érection du pilier Djed). 
- La montagne de l'Ouest, lieu de gestation et de renaissance par excellence. La vache Hathor traditionnellement représentée est ici remplacée par une déesse non nommée. A moins que seins et bras appartiennent directement à la colline. 
- Les défunts renaitront eux-aussi puisqu'ils participent au cycle de renaissance du soleil.
Le défunt et sa femme boivent de l'eau. 
C'est un thême présent dans le "livre des morts" et le "livre des portes". 
La crainte egyptienne de manquer d'eau continue après la mort.
A gauche, Anubis guide le défunt vers Osiris. 
A droite, scène classique de pesée du coeur. 
Le défunt (absent sur la photo) fait une offrande à Aménophis I et Ahmès-Nefertari.
Frise en haut des murs, une succession de visages hathoriques, de "Khekherou", d'Anubis couchés sur une chapelle et d'Yeux d'Horus.

Seconde salle, la chapelle à proprement parler


 Représentation des activités et responsabilités du défunt avant sa mort : 
Transport de provisions.
Pesage de l'or.
Hathor représentée sous forme de vache sort de la montagne de l'Ouest. 
Promesse de nouvelle gestation et de re-naissance pour le défunt, dont la tombe est d'ailleurs représentée sur la montagne.
La déesse Thoueris, mi-hippopotame mi-crocodile, approche le signe de vie des "8 braséros du temps". Il s'agit de huit autels à feu qui sont parfois utilisés pour symboliser la renaissance du jour. On remarque d'ailleurs que Thouéris se tient devant l'image de la montagne de l'ouest d'où le défunt, régénéré, sortira "au jour".
Ce commentaire provient d'Osirisnet (voir références).
J'ajoute que, sur certains livres des morts, la déesse hippopotame est appelée ...  Hathor.
Ceci renforce encore la symbolique de renaissance.
Une représentation rarissime d'Anubis sous forme de momie.
Sur une barque, un pilier djed endimanché, avec les sceptres osiriaques, est soutenu par Anubis. 
A l'avant, les enseignes d'Oupouaout et Thot. 
Ce pilier djed représente Osiris.
Une scène faisant pendant à la précédente.
Ici Osiris est directement représenté. 
Sur sa barque figurent aussi Maat et (peut-être) Atoum-Rê.
Groupe statuaire au fond de la chapelle.

Références


Rites et croyances d'éternité, d'Isabelle Franco.
Cycle de conférences d'Isabelle Franco, Chatou, 2002-2003.
Site Web Osirisnet sur les tombes et mastabas (voir  Mes sites préférés) .

 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.