Le Caire, la madrassa du sultan Barqouq

Dans l'entrée, un meuble.

Je crois que c'est un lutrin, servant à poser le Coran.

Je ne pense pas que sa vraie place soit ici.

La cour principale, avec la fontaine aux ablutions.
Luminaires ?
Le mirhab.
Encore un plafond magnifique.
 
Les guides signalent que des colonnes antiques ont servi à paver le sol, sous forme de disques de porphyre.
Superbe vitrail.

Le mausolée abrite la tombe d'une des filles du sultan Barqouq.

Le sultan, lui est enterré dans la cité des morts.

Le mausolée est surmonté de cette sphère.

Montons maintenant à l'étage.

 

Voici de nouveau les minarets du fils Qalaoun et du père Qalaoun.

 

Visiblement, des fouilles archéologiques ont lieu juste à côté.
 
Depuis le haut du minaret, voici la cour où nous étions tout à l'heure.
 

Quelques photos de la rue que nous empruntons, la Qasaba.

 

Vers le Sud (on en vient), de nouveau les minarets des Qalaoun père et fils.

Vers le Nord, juste à côté, le sabil-koutab Abd El-Rahman.

 

Toute la suite de la Qasaba, vers le Nord.

Pas facile de se repérer.

Si vous avez de bons yeux, vous pouvrez reconnaitre la mosquée El Hakim, à droite et plutôt en haut : on voit le minaret et surtout la grande cour carrée, de couleur blanche, avec des merlons.

Juste à gauche d'El Hakim, on devine des merlons appartenant à la muraille fatimide passant par Bab el Foutouh et Bab el Nasr.

 

 

 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.