Le Caire

Depuis la création d'Héliopolis jusqu'à la période actuelle, la zone que nous appelons maintenant Le Caire a traversé 5000 ans d'histoire.
Que d'évènements, de religions, de bâtiments à redécouvrir au gré des visites !
Le Caire est la cité aux 1000 minarets. Elle propose 600 monuments historiques.

 

L'histoire du Caire s'est longtemps caractérisée par une expansion continue du Sud (la Memphis antique) vers le Nord, en passant par Babylone (capitale copte), Foustat (première capitale musulmane, omeyyade), al-Askar (le camp, abbasside), al-Qata'i ("les fiefs", toulounide) et Le Caire.

A l'heure actuelle, l'arrivée ininterrompue de pauvres des campagnes se traduit par une occupation de tous les espaces, dans toutes les directions...

La ville du Caire a été fondée au 10ème siècle par le calife fatimide al-Mou'izz.
Son nom, choisi sur des critères astronomiques, est "Al Qahirah", la triomphante, en lien avec la planète Mars "Qahir al-Falak".

Pour la petite histoire, Al-Askar a donné notre mot "lascar".

 

 

Photo de la mosquée Al Azhar, de nuit.

Le dôme de la mosquée Mohamed Ali, dans la citadelle.

 

 

Mohamed Ali avait l'ambition de faire une mosquée aussi belle que la mosquée bleue d'Istanbul.

La mosquée Sultan Hassan.

Son plus haut minaret mesure 86 mètres, ce qui en fait le second d'Afrique.

Un point marquant de la visite (que je n'ai malheureusement pas photographié) est la cour centrale. Les 4 madrasas, représentant les 4 grandes écoles coraniques sunnites, occupent chacune un côté de cette cour.
Les nombreuses petites fenêtres correspondent aux habitations des élèves suivant l'enseignement religieux.

Au fond, la madrasa la plus développée est celle du mouvement majoritaire lors de la construction, sous les Mamelouks au 14ème siècle. C'est là que se trouve le mirhab ici photographié.

En face de la mosquée Sultan Hassan s'en trouve une autre, El Rifaï (2àème siècle), abritant des tombeaux dont celui du dernier Shah d'Iran.

 

Le musée Mahmoud Khalil, un sénateur égyptien ayant constitué une superbe collection à la faveur du crash de 1929 : peintures et sculptures des principales écoles européennes.
Un lieu idéal pour contenter un(e) conjoint(e) fatigué(e) de votre passion exclusive pour les pharaons ;-)

Après ce très rapide aperçu de quelques lieux insuffisamment photographiés (ce sera pour un prochain voyage), je vous invite à retourner au menu en haut de page, pour des visites plus conséquentes.

Références (valables pour toutes mes pages consacrées au Caire)


En premier lieu, le magnifique dossier de Johann Renard-Templier sur Thotweb (voir  Mes sites préférés) .
Guide du routard Egypte.
"Carnets de route Marcus" Egypte.
Méditerranée Magazine, Décembre 2004.
Guide Bleu Egypte, chez Hachette.
Terres du Nil numéro 1.
"Voyager" numéro 98, février 2000.
"La culture musulmane en Egypte", Arts et Vie Plus, 2001-2002.

 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.