Meir, tombe B1 - Senbi fils d'Oukhhotep

Peut-être la plus belle des tombes de Meir : les reliefs très fins aux couleurs bien préservées ressortent sur le fond gris ou indigo.
Une seule pièce dans cette chapelle, dont 3 murs sont décorés.
 
Le mur Est est une scène de chasse. Ne vous inquiétez pas, ce sera mieux en approchant !
Le nomarque (à gauche de la photo) décoche ses flêches.
Au premier plan, un filet ou bien une barrière.
La chasse utilisait-elle des rabatteurs chargés d'orienter les animaux vers cette nasse ?
Ca court éperdument.
Ici un lièvre.
Là un hérisson.
Remarquez comme les ondulations du terrain sont bien rendues.
D'autres animaux blessés par les flêches ...
... sont achevés par des chiens, efficaces auxiliaires.
Le mur Sud.
D'abord quelques vues panoramiques.
 
Il présente principalement des activités en lien avec le bétail.
 
Le registre du haut est très abimé, mais n'est pas négligeable pour autant.
Un bédouin mène un taureau.
Très maigre, comme il est de coutume.
 
Jubilations.
Il verse de l'encens sur la flamme.
Ils offrent des canards.
Le registre du milieu est une longue procession d'activités bovines (si je puis dire).
 
Vêlage.
 
Le gardien juste devant a pris ses aises : il a sorti sa petite natte !

Un autre bédouin émacié.
Ce taureau n'a pas l'air de bien comprendre ce qui va lui arriver !
Malgré les efforts des gardiens, ces 2 mâles se sont tellement battus...
...qu'ils semblent s'être soudés :-)
Le registre du bas présente principalement des scènes de boucherie.
On attrape le taureau au lasso.
On le ligote.
La suite est assez prévisible : on l'égorge...
... et on le dépece.
Un peu de variété : de jolis canards...
... à qui on tord le cou...
Le mur Ouest présente une niche dont le fond peint en rose moucheté rappelle le granit.
Notez la sorte de banc ("mastaba") à l'approche de ce naos.
La niche était fermée par une porte. On devine le trou pour le pivot, en bas à gauche.
Finissons en beauté avec le mur Nord.
Quelques vues générales.
Principales scènes :
- Registres 3 et 4, chasse et pêche par le nomarque dans les marécages, agriculture, pêche par des manants.
- Registres 1 et 2, offrandes, armes, lutteurs.
Les 2 registres du haut, de gauche à droite.
 
Senbi est représenté debout. Il tient un long bâton, signe des hautes fonctions et un sceptre Sekhem.
Derrière lui, 2 hommes.
L'un est le très classique porteur de sandales, l'autre tient (peut-être) un battoir, un objet utilisé pour battre les vêtements mouillés.
 
Senbi regarde des porteurs d'offrandes.
La cérémonie est présidée par le serviteur Khnoum, présentant un collier ousekh, en haut à gauche.
Il est suivi par 3 danseuses qui offrent sistres et menats.
Blackman pense que sistre et menat sont en fait présentés aux narines du défunt et jouent le même rôle que le signe ankh.
 
Ensuite sont figurés d'autres colliers et des bracelets.
 
 
Suivent un vase de parfum, un sistre et une menat.
Un petit meuble ?
Une collection d'armes.
Des fers.
Des boucliers.
 
On dirait un gros hachoir.
Des haches.
Des arcs simples.
Un arc composite.
Au second registre, un harpiste chante Hathor et parle aux "Ihyou" ("Ihuyu" en anglais).
Voici les Ihyou.
Ce sont des prêtres du dieu Ihy, représentés, tout comme lui, portant des Menats et jouant des castagnettes.
Ihy est considéré come un fils d'Hathor, ce qui explique leur présence ici.
Ils invoquent "la Dorée", un surnom d'Hathor.
Intercalé entre eux et le harpiste, un homme offre 4 pains, 2 coniques et 2 longs.
On imagine que ces pains sont encore chauds, tout juste retirés du four ... à l'aide des pinces que l'homme porte toujours.
Voici maintenant 2 chanteurs accroupis ...

... puis des danseurs.
Ils sont accompagnés par un enfant portant une hache de guerre et sont donc probablement des soldats exécutant une danse de guerre.
 
Continuons avec des lutteurs.
 
Pour finir le registre, Blackman signale une cérémonie funéraire appelée “Reciting the Illumination”, incluant le portage de sarcophages.
Ce n'est plus très visible.
Les 2 registres du bas maintenant, de gauche à droite.
Au départ, ces 2 registres sont fusionnés pour laisser la place à une double scène de chasse et pêche dans les marécages.
 
La femme de Senbi s'appelle Meres.

Les 2 poissons harponnés, chromis (tilapia) et perche, dans leur "colonne" d'eau.

De magnifiques hippopotames, aux expressions très bien rendues.
Le fourré de papyrus regorge de détails.
Que fait ce renard ?
Il a attrapé une proie...
... dans le nid où un autre oisillon s'agite, effrayé, ....
... le tout sous le regard impuissant d'un des parents.
Une libellule.
Un papillon.
Un oiseau qui couve.
Une huppe.
Un canard touché en plein vol par un boomerang.

Après cette double-scène commence la division en 2 registres.
Débutons par le bas : arrachage du lin.
Une houe pour casser les mottes après le labour ?
 
Remarquez ensuite "le geste auguste du semeur".
Voici maintenant le labour.
Plus précisément, les boeufs sont chargés de retourner la terre après le semeur, afin d'enfouir les graines.
 
Il manque une scène d'arrachage du maïs.
 
Vannage.
Ces 2 hommes portent un linge sur la tête, pour se protéger du soleil.
L'homme debout utilise 2 godets, l'homme penché fait un tas de grains.
Une scène interessante mais bien abimée : le bétail tourne en rond pour pietiner les grains.
Au-dessus, des porteurs d'offrandes.
Les canards attachés semblent vivants.
Deux hérons ?

Jolie scène de pêche.
L'homme est lourdement chargé, il porte un sac et un filet.
Un haveneau, plus précisément : une nasse montée sur un chassis triangulaire.
Ici, une cordelette pour refermer le filet ?
3 pêcheurs sur une barque.
Le second est particulièrement maigre et ressemble aux bédouins vus auparavant.
Une autre personne, assise sur une autre barque devant, semble vouloir chiper le produit de la pêche, stocké dans un panier.
Il risque de se prendre un coup de rame, ou de lance.
Sous la barque, la faune aquatique est de toute beauté.
Poisson chat et anguille.
Il semble y avoir (comme souvent) un mélange poissons d'eau douce/poissons de mer.
Je crois reconnaitre un poisson-coffre et un tilapia.
 
Et c'est avec ce sympathique crocodile que nous finirons la visite !

 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.