Toutankhamon

Toutankhamon en dieu Khonsou. 
Cette statue ne provient PAS de la tombe de Toutankhamon et est donc exposée dans une autre salle. 
Ici commencent les objets trouvés dans la tombe de Toutankhamon.
Le dieu Houroun, faucon associé aux pays étrangers.
Cobra portant le signe de Neith sur son capuchon. 
La déesse Netjerankh ?
Le même cobra de côté et des oushebti du roi. 
Le serpent Kebhout, déesse de la fraicheur, fille d'Anubis. 
Le trône doré, un côté. 
Un cobra ailé enlace et protège le cartouche du roi.
Le dossier. 
On se tait et on admire.
Le dossier du trône en bois. 
Heh accroupi sur le signe de l'or tient 2 grandes tiges : Des millions d'années sont promis au roi, représenté par son nom d'Horus. 
Un autre trône, avec marquetteries. 
Toutankhamon est assis sur une chaise ornée d'un Sema Taouy. 
Derrière lui, un tétard et un signe Chen => 100.000 ans de vie.
Le tout sur le signe Heb.

En dessous, tous (signe neb) les "Rekhyt" en adoration devant les noms du roi.

Le roi-sphinx terrasse ses ennemis.

Un faucon est perché sur un éventail : Horus ?

En haut, les ailes encadrant le disque solaire et 2 uraeus forment le Behedety, l'Horus d'Edfou.
 

Cartouche de Toutankhamon.
Barque en albatre.
Toutankhamon enfant renait en sortant d'un lotus, tel Nefertoum ou le soleil dans certaines cosmogonies.
Osiris végétant.
Buste de Toutankhamon. 
Vase brûle-parfum en albâtre.
Encore un concentré de symbolisme.
2 Hapy lient le Sema Taouy : L'inondation est donc garante de l'unité du pays. 
Jeu des 2 familles, la Basse Egypte à gauche : Hapy avec des papyrus sur la tête, la moitié du Sema Taouy constituée de papyrus, le serpent coiffé de la couronne rouge et enroulé sur une tige de papyrus.
Et le symétrique Haute Egypte est à droite.

2 faucons solaires (le globe et le signe de l'or) éventent un cartouche (lui aussi sur le signe de l'or). 

On remarque aussi 2 petits sceptres Ouas. 
Vie et puissance sont données au pharaon qui renait tel un nouveau soleil.
La reine est associée à cette renaissance : Son cartouche est présent sur la panse du vase. 

Une divinité porte Toutankhamon. 
La Menkeret ?
Les 9 arcs, ennemis de l'Egypte. 
Je crois qu'il s'agit d'un repose-pieds, donc le roi leur marche littéralement dessus.
Un autre. 
Les ennemis ont les mains liées et sont réduits à l'impuissance.

La partie sculptée de ces cannes n'est pas celle qu'on tient dans la main mais celle qu'on pose au sol.
Encore une fois, les ennemis (en l'occurrence des Koushites) sont abattus, le nez dans la poussière...

Anubis couché sur une châsse dont je ne connais pas le contenu.
Le repose-tête, faussement appelé chevet, est assimilé à l'horizon par les Egyptiens.
Il est porté par un personnage qui est à la fois Shou et Hehou/Heheh.
Les 2 lions Shou et Tefnout forment le Routy. Ils encadrent l'horizon où la tête de Toutankhamon, assimilée au soleil, renait au matin.
Vase à onguent avec une panthère sur le couvercle. 
Motif décoratif :  Des carnivores chassent des herbivores.
Les pieds du vase sont des têtes d'ennemis.
2 petites colonnes portent des têtes de Bes.
Revoici Bes.
Un ibex.
On voit un trou dans le dos, l'ibex devait porter quelque chose.
Les bouchons des canopes de Toutankhamon. 
Il ne s'agit pas de vases mais d'un coffret avec 4 compartiments.

Comme sur son masque d'or, le roi porte les 2 déesses dissociées et non pas l'uraeus. 

Anecdote : Un des quatre bouchons fait partie des pièces prêtées pour les expositions de Bâle, puis de Bonn et peut-être encore d'ailleurs.

Le nombre de bouchons présents sur une photographie permet donc d'établir une datation de la dite photographie, sans carbone 14.

 

Le "coffret d'ivoire" (bois, ivoire et bronze). 
Les scènes sont très proches de celles du naos doré. 
La reine Ankhsenamon donne un bouquet qui contient papyrus, lotus et pavots. 
Toutankhamon, appuyé sur sa canne, n'est pas encore très vaillant.
Scène de chasse.
Coffret dit "de la chasse". 

Sur un des petits côtés, les 2 cartouches de Toutankhamon sont sur le signe de l'or, encadrés par 2 sphinx à tête humaine, piétinant les ennemis. 
Peut-être un jeu graphique assimilant le roi renaissant au soleil levant.
Le roi renaissant est représenté par ses 2 cartouches.
L'or, chair des dieux, est un symbole solaire, comme les plumes coiffant les cartouches. 
Les 2 collines de l'horizon (AKHET) peuvent être remplacées par 2 animaux agressifs comme les lions du Routy.
Ici, les sphinx joueraient ce rôle.

Sur un grand côté du coffret, une scène de guerre où le roi défait les ennemis à lui tout seul. 
Or il est probable que le jeune Toutankhamon n'a jamais mené des troupes au combat : Tromperie ? Forfanterie ?

Non : la scène est à interprêter dans son contexte funéraire et non pas comme une représentation de la réalité terrestre.

 

 

Elle illustre les difficultés que Toutankhamon rencontrera dans l'au-delà et l'espoir que tout se passera bien pour lui.

L'autre côté du coffret présente une scène de chasse dont la symbolique est identique : le rôle du roi est de combattre et juguler les forces du désordre, sur terre de son vivant puis dans l'autre monde.

Plusieurs scènes du petit naos doré, représentant le rôle de la reine dans la renaissance du roi.

La reine réveille l'ardeur génésique de son mari.
Elle agite un sistre et offre des plantes à connotation aphrodisiaque comme le lotus et la mandragore.

Le résultat est atteint : Le roi féconde la reine (oui c'est assez allusif) et va donc pouvoir renaitre de ses propres oeuvres.
 
La chasse dans les marais représente les dangers que le roi devra vaincre pendant sa gestation mystique.
Les canards chassés, des oiseaux migrateurs, s'abattent sur l'Egypte en mangeant les récoltes, ils sont considérés comme des émissaires du désordre.
Toutankhamon n'est pas encore très vaillant : il est assis et la reine semble lui montrer ce qu'il doit faire.  

Une autre chasse dans les marais.
Toutankhamon va mieux, il est debout.

Les canards ne sont plus libres de leurs mouvements. En les tenant dans la main, le roi prouve qu'il maitrise de nouveau les forces du chaos. 

La reine rend hommage au roi rêgnant (il tient le vanneau Rekhyt symbolisant le peuple soumis à l'autorité royale). 
A droite, la reine conduit Toutankhamon vers la lumière, la "sortie au jour".
Statue du Ka de Toutankhamon (d'où la couleur noire). 
A droite, une nébride dorée.
Toutankhâmon porte le baton, la masse d'apparat, un pagne à devanteau, un large collier, des bracelets ...
... et la coiffe Khât. 

Une autre statue noire de Toutankhâmon.
Cette fois-ci, il est représenté en Ihy (une forme d'Horus enfant), fils d'Hathor dont il tient le sistre.

Le roi représenté en enfant évoque toujours le renouvellement du cycle, l'Horus jeune.


 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.