Saqqara : Ounas

Fosse à barque, à la forme caractéristique, le long de la chaussée d'Ounas. 

Sur les bords de la chaussée, des vestiges enfouis.

 

Peut-être une fausse porte, ou plutôt une formule d'offrande.

Le cartouche est celui de Téti.

La tombe d'Inefert

Ou Inefrt, 5ème dynastie, vers 2430 avant Jesus-Christ.

 

La tombe d'Idou se trouvant dans les parages était fermée lors de mon passage.

Boeufs gras.

La tombe d'Ounasankh

Le prince Ounasankh était le fils d'Ounas.

 

Fausse-porte.

Une scène curieuse que j'ai longtemps eu du mal à interpréter.
Cela s'avère finalement être la fabrication d'un lit (merci Thierry).
Chasse dans les marais.
Le pendant, la pêche.
Les deux poissons.

Les fourrés de papyrus habitent une riche vie animale, souvent représentée dans ces scènes rituelles.

Ici, un petit mammifère tente de s'approcher d'oisillons ou d'oeufs, défendus par leur mère.

De retour en bordure de la chaussée, avec des vestiges en plein air.

 

Fausse porte.

Offrande...
... et repas funéraire.
Un beau pilier, toujours avec les cartouches d'Ounas.
Nous voici en vue de la pyramide d'Ounas, avec son temple haut.
 

L'ensemble a été restauré par Khaemouaset, un fils de Ramsès 2, qui a laissé une inscription.

 

Khaemouaset a montré un interet particulier pour les monuments anciens; ce qui l'a fait qualifier de premier archéologue.
Avec de bons yeux, vous pourrez lire "le fils royal Kha.."

 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.