La vallée des Reines

La tombe de Titi

 
La tombe numéro 52 est celle d'une reine de Ramsès III.
Elle est beaucoup plus abimée que les 2 autres ouvertes à la visite.
On y voit en particulier Hathor sous forme de vache et une représentation de vases canope.
 

La tombe de Kaemouaset


Avec un génie à tête de chien, peut-être Bebi.
Avec Shou fils de Rê.
Ramsès III parle d'égal à égal avec les dieux et permet ainsi le passage de son fils défunt.
Le roi en adoration et Kaemouaset portant un éventail "behet".
Dendeni "le furieux", à tête de bubale verte.
Un autre génie à tête verte.
Sous le Behedety, le roi magnifiquement vêtu verse une libation et encense Geb.
Neith.
Serket.

J'ai d'abord cru qu'il s'agissait du roi, représenté avec un croissant lunaire et un uraeus, en dieu Khonsou.
Si c'était vraiment lui, l'absence de cartouche serait curieuse. 
On retrouve la même scène à Medinet Habou, temple jubilaire du même Ramsès III.

J'ai découvert depuis qu'il s'agit en fait du dieu Shepès (ou Chepes).

Shepès (l'auguste, le vénérable), entité céleste d'Hermopolis, est en relation avec la lumière et la justice. Traditionnellement représenté sous les traits d'un homme portant le soleil ou la lune sur la tête, il est devenu une forme de Thot.
A l'époque ptolémaique, il est considéré comme le père de l'ogdoade.

On en trouve une autre représentation sur une stèle d'Abou Simbel.
 

Il manque (au moins) 2 scènes non photographiées : 
- Anubis avec une sorte de ruban autour du cou (écharpe ou herminette) ?
- Le génie enfant Nebeneriou.

La tombe d'Amonherkhepshef


Ramsès III magnifiquement vêtu et Amonherkhepshef, portant un éventail "khou", sont devant Isis la grande, maitresse de l'occident.
Entrée de la salle du sarcophage : 2 cobras ailés éventent les cartouches royaux, sous le signe du Behedety.
Le génie à tête de bélier a laissé passer le défunt.
Le roi représenté en prêtre Sem.
Avec Ptah-Tatenen. 
Pour finir,  la "grotte d'Hathor", de loin.

Cette grotte naturelle était depuis très longtemps un sanctuaire d'Hathor, la déesse qu'on représente sortant de la "montagne de l'Ouest".
La présence de cette grotte est peut-être à l'origine du choix d'utiliser cette vallée comme nécropole : La grotte d'Hathor représente la matrice d'où les défunts sortiront pour renaitre à la vie.

Références


La Vallée des Rois, éditions Gründ.
Cycle de conférences d'Isabelle Franco, Chatou, 2002-2003.
Guide Bleu Egypte, chez Hachette.
Nouveau dictionnaire de mythologie égyptienne, d'Isabelle Franco.

 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.