Zagazig

Musée Orabi ou musée de la Sharqiyah (du nom de la région administrative).

Désolé pour le commentaire plus que lapidaire : aucune documentation sur place, mes seules informations proviennent de quelques revues.

Un beau sarcophage...
...avec un mélange de dessins et de reliefs.
Anubis veille...
 

Le roi Ptolémée Philadelphe fait l'offrande des champs au bélier de Mendes, suivi d'Amon (peut-être), d'Hathor et de la reine Arsinoe II.

 

Haut de statue cube.

Une reine provenant de Boubastis.

Epoque d'Horemheb.

 
Table d'offrande.
Statue-cube du moyen empire.
 

Benia offre un bouquet de fleurs à son mari Merenptah.

On ne sait pas si ce linteau vient d'une chapelle funéraire ou d'une habitation.

Une série de très petits objets :

Un hérisson.

Scarabée solaire sur sa barque.

 

Ce singe présente un objet que je ne sais pas identifier.
C'est très étrange...
Tous ces petits personnages grimpant sur je ne sais quoi.
Poupée ?
 
 
Statue votive de Bastet ?
Oushebti.
Masque doré.
Moule.
Palette de scribe.
Un lion. Je lui trouve un air assez débonnaire.
Un mini-naos.
Un cercueil, type "slipper coffin".
 

Tête de femme, d'époque greco-romaine.

Elle vient de Tell Basta.

 
L'objet le plus connu : la barque sacrée de la déesse Bastet navigue sur le lac sacré du temple, l'isherou.
 

Ramsès IV suivi d'Amon, ou Atoum.

Le dieu a 3 jambes : 2 visibles de ce côté et une de l'autre !

Une très mauvaise photo d'un buste de Merenptah.
Pour finir, un collier avec des figurines de Bes et Hathor.

Références


Toutankhamon Magazine numéro 14, "les trésors cachés des petits musées d'Egypte", par François Gourdon.
Dossiers d'Archéologie n° 213 "L'Egypte du Delta, les capitales du Nord".

 
 
Copyright Alain Guilleux. Les textes et photographies présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur.
Aucun texte ou photographie ne peut être reproduit, modifié, diffusé sans autorisation préalable.
Toute fraude ou abus sera facturé avec majoration, conformément aux mentions légales et conditions générales de vente.